Chakra Racine- Le système lymphatique, le système du squelette

SYSTEME LYMPHATIQUE = SYSTEME DE DRAINAGE

         Récupère le liquide interstitiel excédentaire (2 litres / 24 h) et le retourne dans le système circulatoire au niveau de la veine cave supérieure

         Si ce système de drainage se bouche, le liquide interstitiel va s'accumuler dans les tissus situés en amont de la zone obstruée ce qui va conduire à la formation d'un œdème. L'image ci-dessous montre un cas extrême où les ganglions de l'aine droite (g. aortique latéral, g. iliaque externe et g. inguinal profond) sont totalement bouchés. L'œdème qui en résulte porte le nom d’éléphantiasis  

         Le système lymphatique constitue l'un des modes de défense les plus importants contre l'infection. Les vaisseaux lymphatiques ressemblent à de petits vaisseaux sanguins et leur réseau s'étend dans l'organisme.

   Le système lymphatique est vital pour le maintien d'une bonne santé :

- il joue un rôle dans l'absorption des nutriments;

- il retire les matières grasses, les liquides en excès, les déchets organiques et d'autres substances des espaces cellulaires et les transporte vers le sang pour qu'ils soient éliminés.

         Le système lymphatique comprend aussi des ganglions constitués d'un amas de vaisseaux lymphatiques. On trouve les ganglions lymphatiques au niveau du cou et des aisselles, autour des organes et des principaux vaisseaux sanguins et à d'autres endroits de l'organisme. Les ganglions lymphatiques contiennent de grosses cellules qui absorbent les tissus morts et les substances nuisibles.

       LE SYSTEME LYMPHATIQUE ASSURE AUSSI DEUX AUTRES FONCTIONS :

-PASSAGE DE LIPIDES DE L'INTESTIN DANS LE SYSTEME CARDIOVASCULAIRE ;

-RÔLE DANS LA DEFENSE IMMUNITAIRE.

            Le système lymphatique joue un grand rôle dans la défense du corps contre la maladie.

Il se compose d'une série de ganglions lymphatiques reliés ensemble par des vaisseaux lymphatiques.

         Le système lymphatique contient la lymphe qui transporte de nombreux anticorps protecteurs et des globules blancs qui aident à protéger le corps.

         Les ganglions lymphatiques agissent comme des filtres dans les conduits d'évacuation principaux.

         On trouve la plupart des petits ganglions lymphatiques dans le cou, sous les aisselles et dans l'aine. Il y a d'autres ganglions dans la poitrine et dans l'abdomen. Quelques ganglions sont gros comme une tête d'épingle, d'autres aussi grands qu'une pièce de un franc. Les vaisseaux lymphatiques rassemblent la lymphe qui se trouve dans les seins et l'évacuent dans plusieurs ganglions lymphatiques qui se trouvent dans les aisselles.

         Les ganglions lymphatiques constituent des foyers de recrutement du VIH. À la suite de l'infection de l'organisme par le VIH, le virus se fixe aux cellules des ganglions lymphatiques.

         Entre-temps, les cellules CD4+ circulent constamment dans le sang et le système lymphatique. Lorsque les cellules CD4+ traversent les ganglions lymphatiques, elles sont infectées par le virus qui s'y trouve en attente. Dès lors, le nombre de cellules CD4+ diminue à mesure que les cellules infectées sont détruites par le virus.

         À ce stade, la personne infectée peut ne présenter aucun symptôme. Cependant, les particules virales, concentrées dans les ganglions lymphatiques, continuent à se multiplier et à affaiblir le système immunitaire. À la longue, le virus détruira les ganglions lymphatiques eux-mêmes et pénétrera dans la circulation sanguine pour s'y propager.

Système osseux

          Les os du squelette protègent certaines glandes endocrines.

Le système osseux reçoit du système endocrinien

         Ce sont les hormones parathormone et calcitonine qui s'occupent de la gestion du stock de calcium qui se trouve dans les os et régulent son accumulation ou sa libération quand cela est nécessaire. Les hormones sexuelles jouent un rôle dans le développement du squelette.

         Les os portent le poids de notre corps et le soutiennent.

- Les os des jambes sont comme des piliers qui portent notre tronc lorsque nous sommes debout.

- La cage thoracique soutient les parois du thorax (ce que nous appelons poitrine).

- Les os du bassin maintiennent en position les organes de l'abdomen.

- La colonne vertébrale est un pilier central qui part des os du bassin et remonte jusqu'au crâne.

         Les os forment la structure rigide qui sert de support ou d'abri à tous les organes de notre corps.

Les os protègent.

- Comme un casque intégral, le crâne protège notre cerveau.

- La cage thoracique protège tous les organes vitaux du thorax (cœur, poumons, foie…).

- Les vertèbres entourent et protègent la moelle épinière

         Les os permettent le mouvement.

         Parce qu'ils comportent de nombreuses articulations, les os nous permettent de bouger, de nous déplacer.

         Pour ce faire ils ont besoin des muscles qui sont reliés aux os par des tendons. Les muscles agissent sur les os comme des leviers. C'est le travail conjugué des os et des muscles qui permet à notre corps de marcher, courir, prendre des objets ou encore respirer.

         Pour amortir les chocs quand on court ou quand on saute, la colonne vertébrale est munie de petits amortisseurs : ce sont les disques fibro-cartilagineux qui se trouvent entre chaque vertèbre et qui donnent à la colonne vertébrale les mêmes aptitudes qu'un ressort souple.

        Les os sont une entreprise de stockage.

          Les os jouent un rôle de réservoir de minéraux pour le corps entier.

         C'est dans les os que sont principalement entreposés le calcium et le phosphore (mais on y trouve aussi du sodium, du potassium, du magnésium, du cuivre et du soufre).

         Quand c'est nécessaires, ces minéraux sont retirés de leur réserve et distribués aux différentes parties de l'organisme qui en ont besoin via la circulation sanguine.

         Le stock est ensuite réapprovisionné pour être distribué à un autre moment.

         Parmi tous ces minéraux, le calcium est particulièrement vital à l'organisme. Sans lui les muscles ne pourraient pas se contracter, le sang ne pourrait pas coaguler, les glandes ne fonctionneraient plus et il n'y aurait plus de division cellulaire… Autant dire que son stockage est primordial.

         Le corps humain en contient heureusement entre 1,2 et 1,4 kg dont 99% sont stockés dans les os.

         La moelle des os est une entreprise de production.

         Alors que les vertèbres sont trouées de part en part, les autres os sont creux et contiennent la moelle osseuse.

         Le contenu de cette moelle est extrêmement précieux car il représente en quelque sorte l'avenir de notre corps sous forme de cellules très jeunes, encore immatures (cellules souches). Ces cellules pourront fournir au sang un renouvellement de la population des globules rouges, des plaquettes et d'une grande partie des globules blancs.

         Particulièrement « vivants », les os sont en perpétuel chantier, sans cesse occupés à se détruire et à se reconstruire pour être durables, fiables et résistants.

         C'est le travail de deux cellules en compétition constante : les ostéoclastes, qui détruisent en permanence les parties les plus vieilles de l'os et les ostéoblastes qui les reconstruisent de façon systématique.

C'est ainsi que les os se renouvellent tout le temps, les points les plus sujets à tension étant sans cesse renforcés.

          Si une carence en calcium se fait sentir, les ostéoclastes intensifient immédiatement leur travail de manière à libérer une plus grande partie de ce minéral pour les cellules qui en ont besoin et les ostéoblastes reconstruisent avec la même énergie